Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

mardi 29 septembre 2015 à 20h30

Cinéma-débat : " Fatima "

Avant-première mardi 29 septembre à 20h30 à UTOPIA Toulouse, projection suivie d'un débat organisé avec l'Université Populaire de Toulouse.

En présence de Hourya Bentouhami, maître de conférence en philosophie à l'Université de Toulouse Jean Jaurès. Ses recherches portent sur la pensée politique contemporaine, dans une perspective qui croise genre, classe et race.

Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu'il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

« Mes grands parents ne parlaient pas le français et ma mère ne le parlait pas dans son enfance. Ils étaient des '' invisibles '' de la société dans laquelle ils vivaient. Chez Fatima, j'ai retrouvé des attitudes que j'ai connues chez eux. Elle est à l'image de ces femmes, qui souvent n'ont eu accès qu'à des scolarités incomplètes, ont été amenées à émigrer par nécessité vitale, pour venir vivre dans un pays dont elles ne parlaient pas la langue et dont les codes leur étaient étrangers. En France, elles ont donné naissance à des enfants qu'elles ont élevés, parfois séparées d'eux par la langue et par des pratiques et des repères différents. Pour toutes ces raisons, ces femmes ont développé, malgré leurs ignorances et leurs handicaps, des ressources très importantes, allant puiser au fond d'un courage et d'une obstination farouches. »
Philippe Faucon

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/11166
Source : http://universitepopulairetoulouse.fr/spip.ph
Source : message reçu le 24 août 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

A éviter !

Par Anonyme, le 27/09/2015 à 21:23

Il faudra un jour faire un festival de films qui se veulent antiracistes et qui en fait, sont racistes...

Une des caractéristiques de ces films c'est qu'ils sont souvent fait par des non-blancs et qui sont au départ de mauvais cinéastes.

Ici on a l'actrice principale qui dit son texte , mais qui ne sais pas le jouer... il faut dire que son texte est tellement lourd de clichés en tout genre...

Ca sent tout le long le genre film socio-culturel, avec des dialogues aproximatif, certains acteurs jouent faux comme c'est pas possible etc etc..

La mise en scène est plate, il n'y a pas vraiment d'histoire...

On s'en fout c'est des arabes à l'écran, c'est bien suffisant..

La critique est ditirambique, comme à chaque fois qu'il y aun film antiraciste, même si il est mauvais...

Le mystère que je ne m'explique pas , c'est qu'il a fait salle pleine lors de l'avant première à Muret..

Désolé