Réagir (2)EnvoyeriCalPartager

jeudi 3 mai 2018 à 17h

Assemblée chômeuses, chômeurs et précaires

L'assemblée des chômeuses, chômeurs et précaires est constituée de personnes sans emploi fixe, confrontées à la précarité de différentes manières. Elle souhaite lutter contre la stigmatisation à laquelle se confrontent les allocataires du chômage et du RSA, en défendant le fait qu'il est normal et nullement honteux de bénéficier de ces systèmes de solidarité. Dans les faits, elle s'oppose aux mesures de contrôle développées par le Pôle Emploi, qui surveille, menace et pousse les chômeur.euse.s à accepter des emplois qui ne correspondent pas à leurs demandes. Bien entendu nous remettons également en cause le marché du travail dans son ensemble, qui traite les salarié.e.s comme des objets remplaçables. Nous demandons un changement de politique du Pôle Emploi, afin que ses employé.e.s aient une posture de conseiller.e.s et non plus de controlleur.euse.s ainsi qu'un changement dans le discours médiatique, pour que l'on cesse de nous considérer comme des « fainéant.e.s » . Nous voudrions également que l'on cesse de nous considérés comme des « assisté.e.s », alors que les plus riches bénéficient de cadeaux fiscaux et que les entreprises profitent d'aides à l'emploi versées par l'État, sans aucun contrôle sur la création de postes (voire avec des licenciements).

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/17129
Source : message reçu le 26 mars 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

réfléchir collectivement sur la notion de travail

Par Anonyme, le 03/05/2018 à 16:43

Soyons ensemble, salarié-e-s, demandeurs et demandeuses d'emploi, étudiant-e-s

Tous, potentiellement pécaires dans le nouvel ordre des choses, dans cette tendance à diviser les personnes à les stigmatiser, dans cette"ubérisation" des rapports sociaux au travail

Comment interpeller d'autres personnes, ces autres, chômeurs chômeuses ou souffrant-e-s au boulot pour sortir de cette culpabilisation, pour créer, inventer, mutualiser, se respecter prendre le temps d'écoute,r boycotter saboter dans la joie non dans la haine, relever la tête s'approprier les espaces de la ville, s'insurger, penser, lire, réfléchir ...complète qui veut

Tout cela c'est du taf !!!

Amitiée pas de pitié

que

Par Anonyme, le 03/05/2018 à 10:53

c méprisant quand vous écrivez "fainéant es assisté es" .

vous faites de la pub a qui ? DABORD QUI ETES VOUS VRAIMENT