thème :   2e le plus vu
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 13 mai 2018 à 13h

Journée contre la destruction de l'Hopital de La Grave

L'hopital La Grave, pour beaucoup symbole de Toulouse et du quartier Saint Cyprien, est aujourd'hui à l'aube d'un énorme projet de destruction-récupération. Une première partie du site, correspondant à l'emprise de l'Institut Claudius Régaut est déjà promise à la vente à Kauffman & Broad.

Ce gigantesque promoteur, déjà à l'oeuvre d'autres projets dans le quartier désire remplacer les services d'aides aux personnes agées, migrants, personnes dépendantes et le service de dépistage anonyme et gratuit par… des résidences de luxe et un hôtel 4 étoiles. Un énorme batiment-paquebot, qui, en plus de transformer totalement ce lieu historique du quartier, viendra mettre un point d'orgue au processus de gentrification et d'embourgeoisement de l'ancienne Saint Cyprien, lieu d'accueil des populations refusées dans le centre Toulousain, populaire et métissée.

Car même si la mairie nous présente ce projet comme un embellissement du quartier, une ouverture d'un site historique aux habitants, nous pouvons avoir une idée plutôt précise des véritables résultats de cette opération. Arrivée de nouveaux habitants, avec des moyens financiers plus grands, accroissement de l'apparition de petites épiceries biobio mais très chères et autres commerces hors de prix. L'augmentation des loyers, et donc impossibilité de continuer à vivre ici pour tout un tas de gens. Alors qu'historiquement, notre quartier est le lieu ou ceux qu'on n'acceptait pas ailleurs sont venus vivre, maintenant on leur dit : « ha ben enfait, si vous pouviez aller vivre encore un peu plus loin ça serait mieux ! »

A cela, il faut ajouter la disparition de tous les lieux et de moment de vies qu'exige cette évolution. D'abord transformer les places et trottoirs, qu'ils ne soient plus que lieux de passages, sans aucune vie. Puis fermer les locaux associatifs et bars, qui nuiraient à la tranquillité du quartier. Saupoudrer allégrement de caméras et de gardiens de la paix, et vous obtenez la même chose que la rue Alsace Lorraine et tous les quartiers des centres villes européens ! Des lieux ou aucune forme de vie et de sociabilité ne peut exister en dehors de la consommation marchande.

Nous devons commencer à sérieusement se poser la question de quelle vie nous voulons, et dans quelles villes. A Toulouse, la même logique est à l'œuvre dans de nombreux endroits : autour de la gare, du faubourg bonnefoy avec la Tour d'Occitanie et cie, a Ginestous avec son golf ou encore Plaisance-du-Touch et son méga centre commercial Val Tolosa. Rencontrons nous, organisons nous, au sein de notre quartier, et au delà !

Pour cela, le dimanche 13 mai prochain aura lieu une après-midi à l'intérieur même de cet hôpital qu'ils veulent détruire. Moment pour se rencontrer, se connaître et commencer à penser ce dont ils veulent nous déposséder : le droit de construire nous même le futur de notre quartier. Une déambulation parmi les bâtiments de la Grave permettra de se rendre compte de l'histoire de ce lieu, mais nous danserons aussi, prendrons l'apéro, dessinerons sur les murs et partagerons des moment joyeux.

Montrons leurs à qui appartiens Saint-Cyprien !

Programme de la journée:

13h Bal Forro - Piquenique

15h Déambulation historique et architecturale dans l'enceinte de l'hôpital

16h30 Discussion: rencontrons nous et commençons à nous organiser

18h Apéro-concert-pizzas

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/17399
Source : message reçu le 8 mai 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.