Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

mercredi 31 octobre 2018 à 18h

Nourrices noires - Enfants blancs : rencontre avec Rita Segato

Dans le cadre du colloque Corpus africana, rencontre avec Rita Laura Segato, autour de son livre L'œdipe noir, paru aux éditions Payot.

La rencontre sera modérée par Hourya Bentouhami.

Qu'un enfant puisse avoir deux mères et que l'une puisse avoir « tué » l'autre, voilà qui surprendra. C'est pourtant le cas d'enfants - blancs, souvent - ayant eu une nourrice - noire, souvent.

La nourrice est pour l'enfant, à la place de la mère biologique, la première séductrice, celle avec laquelle se met en place l'œdipe. En général, c'est le père qui pose l'interdit, mais ici ce sera la mère biologique. Au moment de l'entrée à l'école maternelle, par exemple, elle organise la disparition de la nourrice en la congédiant puis en effaçant toutes ses traces. Pour l'enfant, quelque chose est alors perdu, rendu inaccessible : la figure même de la mère, brisée par une violence intime inouïe, dont on commence tout juste à percevoir les effets...

Rita Laura Segato, anthropologue et féministe d'origine argentine, militante des droits ethniques au Brésil, est professeure à l'université de Brasilia.

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/17996
Source : https://www.librairie-terranova.fr/377-agenda…
Source : message reçu le 29 septembre 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

"stop

Par Anonyme, le 30/10/2018 à 16:52

les noirs les blanc" cest du vivant pas des blanc noire vert rouge en forme de race ;les naso hi aller faites moi terre; les civilazational de la race de lethni de la diversciter du couleurs le curseur bien inplanter ;jattend vos non argument: