Réagir (2)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mercredi 6 novembre 2019 à 20h30

Conférence-débat : " La face cachée du frontisme municipal "

Les laboratoires de la haine - Enquête sur la face cachée du frontisme municipal
L'Université Populaire de Toulouse et la Ligue Des Droits de l'Homme invitent Hacène Belmessous, chercheur et auteur de L'ouvrage paru aux éditions Demopolis le mercredi 6 novembre à 20H30 à la Bourse du Travail, place Saint Sernin, Toulouse.

Le Front National/Rassemblement National dirige depuis mars 2014 onze villes françaises. Contrairement à la première expérience frontiste de gestion municipale (1995-2001 à Toulon, Marignane, Orange et Vitrolles) où son action était, tant localement que nationalement, observée par de nombreux acteurs sociaux (médias, associations et partis de gauche), on constate qu'il agit aujourd'hui sans contrôle. Or qu'observe-t-on dans les deux villes de notre enquête sociale (Beaucaire dans le Gard et Mantes-la-Ville dans les Yvelines) ? L'emprise de l'idéologie différentialiste avec en arrière-plan une stratégie de gestion de l'espace public nourrie à la préférence nationale, rappelons que la loi interdit cette pratique, a fait de ces deux communes des laboratoires de la haine.

JPEG - 27.7 ko

Car le frontisme municipal y agit méthodiquement, sûr de sa force politique - ses opposants sont inaudibles - et de sa pleine capacité à maltraiter impunément tous ceux qu'il cible, de fait, comme indésirables : les arabes, les musulmans, les partisans de la politique de la ville, les militants du social, les journalistes scrupuleux, les défenseurs du vivre-ensemble, etc. À l'échelle locale, le leadership frontiste remet en cause le fonctionnement de la démocratie. Pendant ce temps, l'État, comme sa représentation locale, ferme les yeux, considérant que cette expérience désastreuse qui a pourtant cassé par son fonctionnement toute vitalité dé- mocratique dans ces deux communes, ne serait qu'un mauvais moment à passer.

Hacène Belmessous est chercheur indépendant et auteur de plusieurs ouvrages dont : Le Grand Paris du séparatisme social ; Sur la corde raide. Le feu de la révolte couve toujours en banlieue ; Opération banlieues. Comment l'Etat français prépare la guerre urbaine dans les cités françaises...

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/20563
Source : http://universitepopulairetoulouse.fr/spip.ph…
Source : message reçu le 19 juillet 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Saint Jean du Gard

Par Anonyme, le 26/08/2019 à 13:09

Voici un arrêté municipal démontrant les pratiques liberticides menées par les maires en France.

Cela démontre l'aversion des élus pour la liberté d'expression : https://gard.demosphere.net/files/docs/41e30f9d68f8e52.pdf

Service d'ordre prévu?

Par Anonyme, le 24/07/2019 à 13:04

Bonjour,

Un service d'ordre est-il prévu pour assurer la sécurité des participants à la conférence?

Car avec l'idéologie nationaliste identitaire du maire et des agents, ce genre de réunion peut donner lieu à des ratonnades de la part des pouvoirs publics nationalistes identaires qui profitent pleinement de leur fonction pour répandre leurs idéologies politiques proches de 3eme voie et aube dorée...

Source : https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/04/2791843-conseil-municipal-avait-declare-trop-arabes-toulouse-demis-fonctions.html

Merci d'avance.