Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 22 octobre 2019 à 20h30

Conférence-débat : "Chroniques du mal logement à Toulouse "

L'Université Populaire de Toulouse invite François Piquemal autour de son ouvrage " Les oubliées " le mardi 22 octobre à 20H30 au Bijou, 123 avenue de Muret, Toulouse.

Après bientôt 10 années passées à militer au Droit Au Logement, j'ai vu comment la situation, auparavant déjà compliquée, s'est dégradée pour de nombreux habitant-e-s de notre ville ces dernières années.

JPEG - 22.1 ko

Ce livre est, à travers le parcours de plusieurs personnages inspirés de personnes mal-logées rencontrées dans les permanences du DAL, un témoignage pour mettre en lumière celles et ceux que la course au « toujours plus » oublie et laisse sur le côté. Elles et ils sont nombreux et leur quotidien est loin de l'image idyllique vendue aux touristes par la municipalité actuelle de Toulouse.

Ce livre est aussi un bilan accablant des politiques en matière de logement et d'urbanisme menées par le maire, M. Jean-Luc Moudenc. Au delà de ces seules questions, il interroge également les impasses écologiques et démocratiques dans lesquelles nous emmène la politique actuelle du maire.

Ce livre est également un appel à ne pas baisser les bras. C'est l'affirmation qu'une autre ville est possible, à fortiori à Toulouse où nombre d'habitant-e-s sont déjà en action pour créer des alternatives qu'elles soient sociales, écologiques, culturelles ou encore sportives.

François Piquemal

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/20695
Source : http://universitepopulairetoulouse.fr/spip.ph…
Source : message reçu le 28 août 15h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.