Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

lundi 30 janvier 2023 à 20h30

Projection de "Reprise en main" + rencontre Gilles Perret des membres du MAI

En partenariat avec l'association du Manifeste pour l'Industrie (MAI), projection unique suivie d'une rencontre avec le réalisateur Gilles Perret et des membres du MAI

achetez vos places dès le 21 janvier / tarif habituel du ciné : 7€ ou ticket d'abo

La discussion abordera quelques-unes des questions que le film soulève et qui fondent l'action du MAI : une entreprise est-elle un simple actif liquide que ses propriétaires peuvent revendre à tout moment ? Les décisions stratégiques d'une entreprise doivent-elles avant tout être guidées par l'objectif de maximisation du profit ? La France peut-elle se passer d'industrie ? L'industrie est-elle nécessairement un lieu de souffrance des humains et de destruction des ressources naturelles ? Peut-on considérer l'industrie comme un commun ? Quelle serait alors la place des salariés ?

Retrouvez les textes et préconisations produites par le MAI à la faveur de la récente campagne électorale sur manifestepourlindustrie.org

REPRISE EN MAIN

  • Réalisateur : Gilles Perret

avec Pierre Deladonchamps, Laetitia Dosch, Grégory Montel, Finnegan Oldfield, ...

  • Durée : 1h47
  • Année : 2022
  • Pays : France

« On nous fait toujours croire qu'il n'y a pas d'alternative, qu'il n'y a rien d'autre à faire que de baisser la tête. Dans ce film, j'ai voulu montrer des gens qui relèvent la tête justement : ils comprennent que la finance mène la danse alors ils retournent l'outil contre elle en utilisant ses propres armes. » Gilles Perret

Cédric, ouvrier passionné, travaille - comme son père avant lui - dans une entreprise de mécanique de précision en Haute-Savoie. Déjà rachetée par un fonds d'investissement, avec son lot de restructuration, d'optimisation, de licenciements, l'usine s'apprête à être cédée une fois de plus. Inquiet des conséquences de ce nouveau changement de propriétaires, Cédric et ses amis d'enfance décident de tenter l'impossible : se faire passer pour des financiers et acquérir eux-mêmes leur entreprise.

Connu pour ses documentaires - Les jours heureux, La sociale... - et ses collaborations avec François Ruffin, Gilles Perret s'essaie pour la première fois à la fiction. Ancré dans sa vallée de l'Arve natale et le milieu du décolletage dans lequel il a travaillé en tant qu'ingénieur, le cinéaste choisit le ton de la comédie pour insuffler humour et espoir à une réalité sociale qui a pourtant tout pour être déprimante. Solidement documenté - déformation professionnelle ? - dans sa description technique d'un métier et de l'univers de la finance, Reprise en main se veut surtout porté par la possibilité d'une alternative, par la combativité collective et par une forme d'optimisme politique. Fidèle à ses origines et à ses valeurs, Gilles Perret réalise ainsi un film joyeusement engagé.

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/26489
Source : https://www.american-cosmograph.fr/reprise-en…
Source : message reçu le 15 janvier 18h