thème :
Réagir (1)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 30 mai 2024 à 20h

Mémoires d'Espagne: film Urraca + rencontre avec Loreto Urraca

Organisées avec l'Institut Cervantes de Toulouse et le Musée Départemental de la Résistance et de la Déportation (MDR&D), en complément de l'exposition Anatomie du Franquisme.

Rencontre avec Loreto Urraca, autrice du livre Entre hyènes, portrait d'une famille sur fond de guerre (Éditions L'Atinoir), animé par Bruno Vargas, Maître de conférences d'Histoire et civilisation contemporaines de l'Espagne à l'Institut National Universitaire Champollion, campus d'Albi.

La librairie de la Renaissance sera présente dès 19h pour une séance signature.

Places disponibles au cinéma et en ligne sur :

https://www.billetweb.fr/pro/utopia-tournefeu…

URRACA

Pedro de Echave et Felip Solé - documentaire Espagne 2022 1h04mn VOSTF -

Loreto Urraca était jusque-là une femme sans histoires. A l'automne 2008, à son domicile d'Alicante, la lecture d'El País lui en impose une, douloureuse. Une double page, titrée « Le chasseur de rouges », la leste brutalement d'un passé dont elle ne mesurait pas encore le poids. Elle met en scène son grand-père paternel, Pedro Urraca. À Paris, pendant l'Occupation, ce policier franquiste en poste à l'ambassade d'Espagne persécute les Républicains réfugiés en France. Aidé par la Gestapo et la police française collaborationniste, il envoie à la mort nombre d'entre eux, notamment, dès 1940, Lluís Companys, ex-président du gouvernement autonome de Catalogne. La liste de victimes est longue. Parmi ses nombreux faits infâmes, notons l'extorsion des juifs pour son propre bénéfice…

Malgré sa condamnation à mort par la justice française en 1948, une manigance de Franco lui assurera un destin diplomatique à l'ambassade d'Espagne à Bruxelles d'où il poursuivra ses activités antidémocratiques jusqu'en 1982. Pour expier ce fardeau familial, Loreto décide, avec un incroyable courage, de rouvrir cette histoire intime et nationale en se lançant dans une véritable enquête autour de cet aïeul quasi inconnu à ses yeux. En résultera son roman « entre iénas » (2018) qui, par le biais d'articles de presse, des lettres et des documents inédits, nous fait découvrir la personnalité très sombre de ce grand-père, secondé par sa femme…

Les réalisateurs Pedro de Echave et Felip Solé, s'emparent avec brio de ce récit et de la dénonciation de Loreto. Ils lui offrent la tribune de leur caméra investigatrice pour expliquer son ressenti et son combat d'aujourd'hui pour détacher son existence et sa filiation de ce monstre servile. Un geste thérapeutique pour Loreto, mais aussi pour le peuple espagnol qui est loin d'en avoir fini avec son travail de mémoire et de mise en lumière d'histoires cachées encore enfouies. Un film qui offre aussi des pistes de justice restauratrice pour les descendants des victimes.

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/29812
Source : http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/index.…
Source : message reçu le 7 mai 19h