thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 14 décembre 2011 à 20h30

Projection-débat "Invisibles"

Mercredi 14 décembre à 20h30 à Toulouse, soirée rencontre avec Rony Brauman en collaboration avec Médecins Sans Frontières. Rony Brauman est un médecin spécialisé en pathologie tropicale, ancien président de MSF France, Il est Directeur de recherches à la Fondation Médecins sans Frontières et participe aux travaux du Crash, le Centre de réflexion sur l'action et les savoirs humanitaires. Il donnera une conférence sur les enjeux et défis de l'action humanitaire jeudi 15 décembre à 20h à la Salle de Sénéchal 17 rue de Rémusat à Toulouse.

INVISIBLES

Programme de 4 films, produits par Javier Bardem, réalisés par Wim Wenders, Fernando León de Aranoa, Mariano Barroso et Javier Corcuera - Espagne 2011 1h30mn VOSTF -

Du 14/12/11 au 14/12/11 à Toulouse

INVISIBLESLes Invisibles sont ceux que nous ne voulons pas voir, mais qui finissent toujours par ressurgir dans nos consciences, car malgré nos peurs et nos malaises, ils ne cessent jamais d'exister.
Ce film veut rendre justice à ces populations qui malgré leurs situations dramatiques sont absentes des médias. Ce film veut aussi, modestement, rendre hommage à ceux qui ne leurs ont pas tourné le dos, au travail et à la présence de Médecins Sans Frontières dans ces crises oubliées. Ce film a été réalisé à l'occasion des vingt ans de la section espagnole de Médecins Sans Frontières. Quatre réalisateurs se sont emparés d'une situation et ont donné la parole aux victimes de ces crises oubliées. Quatre histoires sur trois conflits armés et une maladie négligée qui lèvent le voile sur l'indifférence générale. Quatre films qui donnent la parole aux oubliés des gouvernements, des entreprises, des institutions et des citoyens.

Crimenes invisibles (crimes invisibles) réalisé par Wim Wenders se concentre sur la situation des milliers de femmes qui sont victimes de violences sexuelles en République démocratique du Congo, où le conflit armé perdure. Bien que les accords de paix aient été signés par la guérilla et les milices en 2002, les équipes MSF assistent chaque jour des femmes sexuellement agressées par des combattants.

Buenas noches, Ouma (Bonne nuit, Ouma) de Fernando León de Aranoa, se situe au nord de l'Ouganda, qui a vu vingt ans de guerre. Il retrace les histoires de plusieurs milliers d'enfants, qui chaque soir fuient pour échapper aux soldats de la LRA (Lord Resistance Army), un groupe de guérilleros fanatiques, qui enlèvent de jeunes garçons et les transforment en enfants soldats.

El sueno de Bianca (Le rêve de Bianca), réalisé par Mariano Barroso, croise les histoires d'Alba, top modèle qui utilise des produits de beauté à base d'éflornithine, qui empêche la repousse des poils et sont disponibles dans toutes les pharmacies, et celle de Bianca, centrafricaine atteinte de la maladie du sommeil, qui n'a pas accès au traitement contre cette maladie à base d'éflornithine qui pourrait lui sauver la vie, car celui-ci n'est plus produit. Ce film s'attache à dénoncer le manque d'intérêt pour la recherche du à des considérations de rentabilité économique.

La voz de las piedras (la voix des pierres) Javier Corcuera retrace l'histoire d'une communauté rurale en Colombie, attaquée et déplacée de ses terres par des groupes paramilitaires et l'armée colombienne, qui essaye de les récupérer par des moyens pacifiques. C'est l'histoire de 50 années de déplacements internes qui a coûté la vie à des milliers de personnes.

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/3009
Source : http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/index....

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.