Réagir (2)EnvoyeriCalPartager

mardi 4 décembre 2012 à 8h

NON A L'AERO-BUSINESS DE NOTRE DAME DES LANDES A TOULOUSE :

DE NOTRE-DAME DES LANDES A TOULOUSE NON A L'AERO-BUSINESS

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/4972
Source : message reçu le 1 décembre 14h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

De NDDL à Toulouse et à la PALESTINE

Par Anonyme, le 02/12/2012 à 11:10

Cela fait un an que les groupes de Midi-Pyrénées solidaires du peuple palestinien travaillent à dénoncer Aeromart au nom de la venue, dans ce cadre, des industries militaires israéliennes qui arment les forces d'occupation israélienne, qui, entre autres, viennent de bombarder la population de Gaza. Ce travail se fait à l'appel du peuple palestinien, dans le cadre de la campagne de boycott d'Israël jusqu'à ce qu'il respecte le droit international (BDS France). Ce travail se fait en toute conscience des dimensions qui font du problème israélien qu'un aspect d'un système oppressif plus global. Il ne s'agit évidemment pas d'accepter l'oppression des autres, à laquelle participe Aeromart, au nom de la seule lutte contre l'oppression du peuple palestinien.

C'est pourquoi la présence de différentes revendications le 4 décembre, peut nous permettre à nous toutes et tous de travailler à la convergence des luttes.

De NDDL à Toulouse et à la PALESTINE

Par Anonyme, le 02/12/2012 à 11:10

Cela fait un an que les groupes de Midi-Pyrénées solidaires du peuple palestinien travaillent à dénoncer Aeromart au nom de la venue, dans ce cadre, des industries militaires israéliennes qui arment les forces d'occupation israélienne, qui, entre autres, viennent de bombarder la population de Gaza. Ce travail se fait à l'appel du peuple palestinien, dans le cadre de la campagne de boycott d'Israël jusqu'à ce qu'il respecte le droit international (BDS France). Ce travail se fait en toute conscience des dimensions qui font du problème israélien qu'un aspect d'un système oppressif plus global. Il ne s'agit évidemment pas d'accepter l'oppression des autres, à laquelle participe Aeromart, au nom de la seule lutte contre l'oppression du peuple palestinien.

C'est pourquoi la présence de différentes revendications le 4 décembre, peut nous permettre à nous toutes et tous de travailler à la convergence des luttes.