thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 21 février 2013 à 19h

Réunion du comité toulousain "Devoir d'insolence anti-raciste"

Réunion du comité toulousain "Devoir d'insolence anti-raciste"

Le rappeur Saïdou du groupe Z.E.P (Zone d'Expression Populaire) et le sociologue et militant Saïd Bouamama ont été mis en examen pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » suite à une plainte de l'AGRIF (l'Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l'Identité Française et chrétienne), bras juridique de l'extrême-droite.
En cause : un ouvrage et une chanson du même nom, « Nique la France », qui assène en refrain :

« Nique la France et son passé colonialiste, ses odeurs, ses
relents et ses réflexes paternalistes / Nique la France et son
histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes. ».

Cette mise en examen intervient dans un contexte de progression dangereuse des idées racistes qui se manifeste au quotidien : chasse aux Rroms, poursuites d'expulsions de sans-papiers, violences policières, report de la loi sur le droit de vote des résidents étrangers, stigmatisation d'une partie de la population en raison de son appartenance réelle ou supposée à une religion en particulier...

Ces deux auteurs s'attaquent justement au colonialisme et au racisme sous toutes ses formes, en assumant leur « devoir d'insolence » afin d'interpeller et faire entendre leurs opinions. Ce qui choque et agace l'extrême droite, ou encore l'État, qui supportent difficilement qu'une telle parole de rejet des discriminations et de la stigmatisation des quartiers populaires puisse être portée, en particulier par ceux qui subissent en premier les politiques racistes et antisociales.

Face à cette situation, la riposte est urgente, afin d'exiger que les poursuites contre Saïdou et Saïd Bouamama soient abandonnées, faire converger les réseaux militants existants et organiser tous ceux qui souhaitent mener la lutte pour une égalité réelle et sans restrictions.

La campagne « Devoir d'Insolence Anti-raciste » a été lancée au niveau national, et compte déjà de nombreux soutiens de personnalités :

La Rumeur, Youssoupha, Maitre Madj, Casey, Imhotep (IAM), Scred Connexion, Première Ligne (Skalpel, E.One et Akye), Axiom, Oai Star, Zebda, Rachid Taha, Amazigh Kateb,Archie Shepp,HK et les Saltimbanks, Les Ogres de Barback, La Rue Kétanou, Guizmo (Tryo), La Compagnie Jolie Môme, Dub Inc,Les Ramoneurs de Menhirs, Elli Medeiros, Mathieu Kassovitz,Slimane Dazi,Siné, Raphaël Confiant, Judith Butler,Rokhaya Diallo,Pascal Blanchard, Eric Fassin, Laurent Levy, Pierre Tevanian, Christine Delphy,Elie Domota, Olivier Besancenot, Houria Bouteldja,Eva Joly,Noel Mamère, Sergio Cornado, Hervé Poly, Xavier Mathieu, Clémentine Autain, Malsa Garcin, et bien d'autres...

L'objectif est de créer une campagne de masse atteignant 100 comités locaux, autant d'initiatives publiques (concerts, débats, collectes, manifestations, etc...) et 100 000 signatures de la pétition. Des collectifs locaux ont commencé à se monter et à organiser des actions pour rendre visible cette campagne anti-raciste. Pour avoir une idée des actions menées, n'hésitez pas à vous rendre sur le site : www.devoirdinsolence.fr

Après la mobilisation engagée sur Toulouse autour du procès en appel d'Houria Bouteldja, et de la victoire qu'a constitué sa relaxe, nous vous invitons à créer un collectif « Devoir d'Insolence anti-raciste » afin de se coordonner pour organiser des initiatives publiques, des débats, des actions ou des événements festifs en soutien à Saïdou et Saïd Bouamama, tout en étant en lien avec l'actualité anti-raciste locale.

Pour cela, nous vous invitons les organisations et les personnes qui souhaitent s'investir dans cette campagne à la :

Réunion publique jeudi 21 février 2013 à 19:00

Maison de quartier de Bagatelle - Métro Ligne A Station Bagatelle

Signer la pétition

Rejoindre le groupe Facebook

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/5326
Source : http://www.devoirdinsolence.fr/
Source : message reçu le 18 février 13h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.