thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 19 novembre 2010 à 20h

3 parties : 1 2 3

"Rwanda, Burundi, Congo, une histoire africaine ?"

"Rwanda, Burundi, Congo, une histoire africaine ?"

Les soirées de la Maison de Quartier

Le 19 novembre prochain, la Maison de Quartier de Bagatelle reçoit le journaliste burundais Alexis Sinduhije pour une soirée dédiée à la compréhension du génocide au Rwanda.

Alexis Sinduhije est fondateur de la Radio Publique Africaine, dirigeant du Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie.

« Rwanda, Burundi, Congo, une histoire africaine ? »

avec Alexis Sinduhije, journaliste burundais, qui fonde en 2000 la Radio Publique Africaine dont l'objectif au Burundi est de créer des rencontres et d'être le lien entre Tutsis et Hutus, anciens combattants rebelles et militaires gouvernementaux. En 2004 il reçoit le prix international de la liberté de la presse du comité pour la protection des journalistes. En 2008 il apparaît dans la liste mondiale du Time Magazine des 100 personnes les plus influentes (à noter qu'il est le seul francophone de cette liste). Souvent interpellé et emprisonné, il créée le Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie.

Dès 20:00 projection du documentaire de Robert Genoud « L'histoire qui mène au génocide » 52 minutes - 1995 - L'Harmattan et Zarafa Films

Lors du génocide qui eut lieu du 6 avril au 4 juillet 1994 au Rwanda, quelque 800 000 Rwandais (chiffres de l'ONU), en majorité Tutsis, ont trouvé la mort, ceux parmi les Hutus qui se sont montrés solidaires des Tutsis ont été tués comme traîtres. D'une durée de cent jours, ce fut le génocide le plus rapide de l'histoire et celui du plus grand nombre de morts par jour. Pendant ce temps, la communauté internationale était au balcon. La compréhension de ce génocide passe nécessairement par une relation chronologique de l'histoire de la région depuis l'arrivée des premiers colonisateurs.

A 21:00 débat avec notre invité et les personnes présentes.


1 2 3

- Extrait du MONDE, article publié le 03 Avril 2009
 Par Jean-Philippe Rémy

"...Rien de ce que fait Alexis Sinduhije n'étant, d'une manière générale, tout à fait prévisible, il n'y a aucune raison de s'étonner que sa sortie de prison, à Bujumbura, ait échappé aux règles du genre. A Mpimba, la prison centrale de la capitale du Burundi, pratiquement en état d'autogestion en raison des carences de l'administration, toute personne libérée file d'ordinaire sans demander son reste. Le détenu Alexis Sinduhije, lui, a été applaudi par les prisonniers. Plusieurs centaines, des milliers, on ne sait plus, vêtus de leurs pyjamas-uniformes, regroupés en deux longues haies d'honneur et l'acclamant au moment où, son non-lieu tout juste prononcé, on lui rendait sa liberté...."


1 2 3

Depuis 1973, « la Maison de quartier de Bagatelle », association d'habitant-e-s, indépendante et engagée, vous accueillera pour partager et ensemble construire un monde meilleur. 11 impasse du Bachaga Boualam 31100 Toulouse / métro Bagatelle, bus n° 3 / maisonquartierbagatelle at laposte.net

Références

Des sites pour aller plus loin :

http://alexis-sinduhije.blogspot.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexis...

http://www.msdburundi.org/index.php

Répondre à cet article

Source : http://www.station-capitole.info/spip.php?art...

Lien : https://toulouse.demosphere.net/rv/623

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.